Le cycle de vie d’un nom de domaine

Votre nom de domaine vous appartient le temps de sa réservation, mais que se passe-t-il si vous oubliez de renouveler votre nom de domaine ? Est-il possible de récupérer un nom de domaine non renouvelé ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet article qui retrace la vie d’un nom de domaine.

Le cycle de vie d'un nom de domaine
Frise chronologique du cycle de vie d’un nom de domaine, depuis sa création jusqu’à sa fin de vie, en passant par son expiration.

Achat du nom de domaine

Avant de pouvoir acheter un nom de domaine et qu’il vous appartienne vraiment. Il faut dans un premier temps vérifier sa disponibilité. Pour cela, vous devez vous adresser à un registraire de nom de domaine, souvent appelé « registar », tel que :

  • PlanetHoster (bénéficiez d’une réduction avec notre code promo PHA-upgrade), registar canadien possédant des serveurs en France.
  • LWS, registar français possédant une large gamme de produits.
  • Hostinger, registar apparu en 2004 ayant déjà énormément de clients
  • infomaniak, registar suisse proposant des prix attractifs

Sur leur site, vous pouvez choisir le nom de domaine qui vous convient et vérifier sa disponibilité ainsi que son prix. Le prix change en fonction de ce que vous mettez après le nom de domaine, le « .fr » ou le « .com », c’est ce qu’on appelle, l’extension de nom de domaine. Le prix peut aussi varier en fonction de la demande sur un mot-clé en particulier. Pour en savoir plus, lisez notre article sur les noms de domaine.

Réservation du nom de domaine

Vous pouvez réserver votre nom de domaine pour une durée allant de 1 à 10 ans. Pendant ce temps, le nom de domaine vous appartient et personne ne pourra vous le prendre.

Il s’agit de la phase la plus connue du cycle de vie d’un nom de domaine. Celle pendant laquelle le nom de domaine est votre propriété.

Abandon du nom de domaine

Période de grâce

Que se passe-t-il à la fin de votre réservation ? Vous avez réservé votre nom de domaine pour un an par exemple et vous oubliez de le renouveler.

Eh bien, votre nom de domaine n’est pas encore disponible à la vente, car vous possédez une période de grâce, aussi appelée période de suspension, pendant laquelle il est encore possible de faire machine arrière.

La durée de cette période est variable en fonction des registar, mais elle est peut s’étendre de 0 à 45 jours avec une moyenne autour de 30 jours.

Période de rédemption

Au-delà de cette période, il devient plus compliqué de récupérer votre nom de domaine, mais cela n’est pas impossible. Pour cela, il vous faudra motiver les raisons de votre souhait de renouvellement auprès de votre registraire sous 1 mois environ. En général, cette démarche est payante (environ 50 €).

Suppression du nom de domaine

Passé cette période, le sort de votre nom de domaine n’est plus entre vos mains. Pendant les jours qui suivent votre nom de domaine va vous être retiré puis tomber dans le domaine public afin d’être de nouveau disponible à la vente. Cette période peut durer jusqu’à 30 jours.

Une fois supprimé, il est alors possible de le récupérer en l’achetant comme vous l’avez fait la toute première fois, mais à condition que votre nom de domaine ne soit pas trop prisé, car il arrive que des personnes surveillent les noms de domaine afin de les acheter dès leur arrivée dans le domaine public. Néanmoins, si votre nom de domaine est un terme peu courant, le risque est faible.

Et vous, vous avez déjà eu des soucis avec votre nom de domaine ? Vous avez eu besoin de le récupérer suite à un incident de paiement par exemple ?

Quel est votre avis sur cet article ? Nous aimerions savoir ce que vous en pensez ...